.


.

   (...)   l'opposition s'inquiète de la volonté de la ville de baisser de 25 % le budget affecté à l'entretien des bâtiments et a suggéré d'étaler dans le temps les opérations de résidentialisation.   (...)   « Rien pour le développement durable »   (...)   dénonce «les passages en force du maire», que ce soit pour dénoncer une convention sur les bénéficiaires du RSA avec le conseil général, pour le déplacement du Flep ou les opérations de résidentialisation et les charges qui risquent de s'alourdir pour les locataires. Logiquement, toute l'opposition a voté contre ce budget. 

article du site CHARENTELIBRE.com