Ce matin là, vingt-cinq policiers sont descendus dans le quartier du Champ-de-Manœuvre a Soyaux, près d'Angoulême, pour interpeller quatre mineurs.
   (...)   

Ces jeunes âgés de 15 à 17 ans terrorisaient les habitants par le biais d'injures, de menaces et de dégradations répétées notamment à l'encontre du centre social du quartier. Ils sont également poursuivis pour usage de stupéfiants. Présenté au tribunal pour enfants ce vendredi après-midi deux d'entre eux, âgés de 16 à 17 ans et bien connus du tribunal pour des faits antérieurs, ont été incarcérés ce soir à la maison d'arrêt de Gradignan et d'Angoulême.

Un troisième a été placé sous contrôle judiciaire, le dernier est sous le coup d'une mesure de suivi éducatif. Tous seront jugés le 4 janvier. "Il fallait arrêter cette spirale de violence qui devenait malsaine, a déclaré le procureur Nicolas Jacquet. Il fallait y mettre un terme, c'est ce qu'à fait le tribunal pour enfants aujourd'hui."

   SUDOUEST.fr   

Voir également : DESCENTE DE POLICE A SOYAUX 

  - CHARENTELIBRE :
    QUATRE JEUNES ARRÊTÉS AUX AURORES AU CHAMP-DE-MANŒUVRE
    CHAMP-DE-MANŒUVRE : DEUX DES QUATRE MINEURS INCARCÉRÉS