Le récit de la journée de samedi  - 84 morts depuis mardi en Libye, les manifestants algériens bloqués par la police, les opposants bahreïnis de retour place de la Perle, un étudiant tué au Yémen, Djibouti et la Mauritanie gagnés par les troubles... Le point ce samedi.

Les émeutes sanglantes continuaient samedi de secouer des régimes autoritaires du monde arabe, avec des dizaines de morts dans la répression policière en Libye, l'occupation de milliers de Bahreïnis du centre de la capitale et des manifestations violentes au Yémen et à Djibouti. Le point ce samedi, pays par pays.

Lire aussi ici le récit des événements des derniers jours.



Après cette carte, LIBÉRATION détaille la situation actuelle en plusieurs articles :

* En Libye, 84 morts au moins depuis mardi

* A Bahreïn, l'opposition exige la démission du gouvernement

* En Algérie, les manifestants bloqués par la police

* Au Yémen, un étudiant tué dans des heurts

* A Djibouti, les affrontements ont repris

* En Mauritanie aussi

    l'intégralité de l'article sur LIBERATION.fr