Un vent de fronde s'est levé depuis la rentrée des vacances de février contre la dotation globale horaire (DGH), jugée insuffisante dans de nombreux collèges et lycées. Lundi soir, une cinquantaine de personnes, représentant une vingtaine d'établissements, se sont réunis à Angoulême pour déterminer la suite de la mobilisation. Le même soir, une délégation du collège Élisée-Mousnier de Cognac a été longuement reçue à l'Inspection d'académie.

Le syndicat FO a déposé un préavis de grève au plan départemental sur une période allant d'aujourd'hui au mardi 22 mars, pour couvrir d'éventuelles opérations « coup de poing » dans les établissements.

Une journée d'action aura lieu mardi, jour où se tient au Rectorat de Poitiers le comité technique paritaire au cours duquel doit être discutée la DGH pour l'ensemble des collèges et lycées de la Région. L'intersyndicale souhaite que le plus grand nombre possible de personnes se rendent à Poitiers ce jour-là pour faire entendre leur voix.

   SUDOUEST.fr