4 juin 2011 | 04h00

Abel Migné n'a pas apprécié les propos de Robert Lafleuriel, le président de l'amicale des locataires du Champ-de-Manoeurve de Soyaux, hier dans CL. Robert Lafleuriel a sévèrement critiqué, lors de son assemblée générale, les charges générées par la résidentialisation du quartier, dans le cadre de l'ORU. «Il dit avoir obtenu que ce montant soit baissé à 4 € par mois, alors que c'est moi qui ai fixé ce prix dès le mois de décembre dernier, explique le président de Logélia et vice-président du conseil général. Et je suis obligé de respecter le règlement fixé par l'ORU. J'ai veillé à ce que les locataires aient à souffrir le moins possible. Après, ils peuvent se retourner vers la mairie pour qu'ils paient eux-mêmes ces charges». Une manière aussi de renvoyer le dossier vers François Nebout...

Plus généralement, Abel Migné s'agace des sorties de Robert Lafleuriel: «C'est contre-productif de revenir sans arrêt sur cette histoire. Comme ce n'est pas très digne de remettre en cause le travail des policiers municipaux... Tout cela commence à bien faire.»

   CHARENTELIBRE.fr