11 juin 2011 | Mis à jour | 08h56

Les enfants à l'heure des contes. Photo CL

Le 15e festival de Soyaux à la Page qui s'est tenu à l'Espace Matisse du 19 au 31 mai a obtenu un succès sans précédent, avec en point de mire les ateliers de tissage animés par Marie et Bruno Lépée. Tisserands depuis cinq générations, ils avaient délaissé leur atelier «Lin et l'autre» du Château-d'Oléron (17) pour venir initier petits et grands à l'art du tissage, amenant avec eux plusieurs métiers à tisser (ils possèdent une collection datant du début 1900 à 1960). Enfants et adultes se sont essayés sur ces drôles d'engins, faisant des merveilles en croisant des petites lanières de tissus de toutes les couleurs et s'extasiant sur les résultats obtenus !

Michèle Petit et Josette Labat, respectivement présidente et vice-présidente de l'association de l'Ecole ouverte, organisatrice du festival, qui ont oeuvré avec les bénévoles pour la réussite de ce festival, ne cachaient pas leur satisfaction : «Ce thème "tissage et métissage" a été vraiment un fil conducteur indéniable tout au long du festival, les enfants ont fait un travail remarquable, le public a été très très présent, et pour nous, c'est la meilleure des récompenses». Il faut dire que l'Espace Matisse a été transformé en deux temps trois mouvements en une immense salle d'exposition, colorée, joyeuse où tout était axé sur le tissage et le métissage : livres de littérature jeunesse, dessins, peintures, poésies. Avec des interventions d'artistes comme Muriel Bloch, conteuse, accompagnée de Joao Motta, multi-instrumentiste; le groupe de conteuses, dont Lucette Pasquet, de l'atelier oralité du Foyer Culture et Loisirs de L'Isle-d'Espagnac; Léa et Séverine de la compagnie Taf Taf théâtre...

Des moments très forts partagés avec les parents qui ont fait de ce 15e festival, une grande aventure humaine. Autre moment fort, celui de l'inauguration le 24 mai en présence de François Nebout, maire, et de bon nombre de membres de son conseil municipal, d'Abel Migné, vice-président du Conseil général, de Michel Casalini, de l'inspection académique, Dominique Peignet de la médiathèque du Grand-Angoulême, et plusieurs représentants de diverses institutions. Mais il est déjà temps de penser à l'édition de 2012 !

   CHARENTELIBRE.fr