Samedi 16 juillet 2011 à 18h27 | Mis à jour le 16 juillet 2011 à 19h02

Le festival rochelais qui s'achève ce samedi soir n'avait jamais attiré autant de spectateurs 

Ben l'Oncle Soul, vendredi soir à La Rochelle (Photo Xavier Leoty)

Les Francofolies de La Rochelle, qui s'achèvaient samedi avec Maxime Le Forestier et David Guetta, ont battu leur record de fréquentation pour leur 27e édition avec 89 000 spectateurs payants.

"Nous avons accueilli plus de monde que lorsque le festival s'étendait sur six jours (contre cinq actuellement, NDLR). C'est plus qu'étonnant, surprenant, plaisant", a déclaré le directeur du festival Gérard Pont.

"Cela montre que nous avons eu raison de ne pas faire la course aux cachets astronomiques", a-t-il ajouté.

Les concerts programmés sur la grande scène Saint-Jean d'Acre, qui peut accueillir 12 000 personnes, ont tous été complets, à l'exception du premier soir, où l'affiche pourtant populaire et familiale rassemblait Zaz, Nolwenn Leroy et Christophe Maé.

Gérard Pont s'est particulièrement félicité du succès de la soirée du 14 juillet. Pour célébrer à sa façon la Fête nationale, le festival avait décidé de consacrer entièrement la grande scène à de jeunes groupes français chantant en anglais. Un choix toujours matière à discussions pour les Francofolies dont l'image est étroitement liée à la langue française.

Pour la soirée de clôture samedi, le festival devait faire le grand écart entre les différentes tendances de la scène musicale française.

Au théâtre de La Coursive, Maxime Le Forestier fêtait ses 40 ans de carrière en revisitant avec de jeunes artistes (Ayo, Daphné, Juliette, Féfé...) son célèbre premier album qui contient des chansons entrées dans le patrimoine de la chanson comme "Mon Frère", "San Francisco" ou "Parachutiste".

La grande scène, elle, a été exceptionnellement réaménagée afin d'augmenter la capacité de 500 places pour accueillir le DJ David Guetta.

Dès le matin, des dizaines d'adolescents faisaient le pied de grue sous la pluie pour être aux premières loges de ce concert, qui a affiché complet en 24 heures.

   SUDOUEST.fr