Galerie commerciale, supérette et bientôt pôle culturel et nouveaux logements... Ça se construit au Champ-de-Manoeuvre grâce à l'ORU.

La galerie commerciale doit accueillir huit boutiques en plus de la supérette.
L'ouverture est prévue début 2012. Photo CL

Dans le cadre de l'ORU (Opération de renouvellement urbain), le gros chantier situé sur la place Jean-Jacques-Rousseau, au coeur du Champ-de-Manoeuvre, lancé depuis le début de l'année, est déjà bien avancé malgré quelques retards dus à la configuration des sols. «Il a fallu avoir recours à des micropieux», souligne Robert Jabouille, maire-adjoint chargé des travaux et de l'urbanisme.

Déjà la structure des commerces, que souhaitent implanter la commune et l'Epareca (Etablissement public d'aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux), se dessine et donne une idée du modernisme de l'ouvrage (avec toits végétalisés). Le projet prévoit huit boutiques (boulangerie, boucherie, pharmacie, bar-tabac, laverie, etc...) et une supérette qui sort de terre à l'ancien emplacement du Flep historique (centre socioculturel et sportif).

On sait que certains commerçants de la galerie de l'ancien centre commercial, qui doivent être indemnisés, font de la résistance, depuis que la mairie a lancé les procédures d'expropriation, mais le maire François Nebout a déclaré lors du dernier conseil municipal : «Il n'est pas question de léser quiconque, on essaiera de traiter correctement avec les pharmaciens, les propositions faites il y a deux ans sont correctes, il faudra y arriver». Si tout va bien, la galerie commerciale devrait ouvrir dans le premier trimestre 2012.

La construction du pôle culturel et associatif devrait intervenir dans les jours qui viennent, ainsi que celle de logements sociaux de la SA le Foyer-Vilogia le long de la nouvelle rue Maurice-Ravel (retardée à cause de problèmes de fondation), et ceux de Logélia rue Claude-Debussy : «Les travaux ont été retardés car il y avait des poches d'argile prises dans le calcaire», précise Sandrine Meslier, chargée de communication à Logélia. Il y aura aussi des logements en accession sociale à la propriété par le Toit Charentais, ainsi que des logements locatifs (13 maisons et 11 appartements) par l'association foncière logement. Une grande transformation pour cette place qui était une «verrue» dans le quartier du Champ-de-Manoeuvre, mais qui suscite bien des commentaires et des avis partagés !

Il y a ceux qui positivent : «C'est une bonne chose, il fallait que ce quartier change, bien sûr, ça crée des nuisances, mais quand ce sera fini, ce sera beau». Et ceux qui grognent : «On n'avait pas besoin de ça, à quoi ça sert ? Tout est chamboulé, et tout ce bruit avec les camions et les engins de chantier...» Justement les habitants vont pouvoir retrouver un peu de tranquillité, selon Robert Jabouille : «Certaines entreprises vont être en congés, le chantier sera arrêté en principe de 1er au 15 août». A souligner que dans le cadre de ces travaux en ORU, priorité est donnée à un public en insertion à hauteur de 7% des heures travaillées. Soixante-dix personnes du Champ-de-Manoeuvre en ont ainsi bénéficié.

23 juillet 2011 | Mis à jour | 08h16   Marie-Claire NEAUD    

   CHARENTELIBRE.fr