L'Élysée a annoncé mercredi le décès d'un 75ème soldat français en Afghanistan.
 

Un 75ème soldat tué en Afghanistan
Un 75ème soldat tué en Afghanistan SIPA


La France perd encore l'un de ses soldats. Un lieutenant du 17ème régiment du génie parachutiste de Montauban a été tué mercredi matin en Afghanistan au cours d'une mission d'appui à l'armée afghane, a annoncé l'Elysée. Ce dernier a été touché par un tir d'insurgé lors d'une opération à Kapisa, région située dans le nord-est de l'Afghanistan.

 

Il s'agit du 75ème soldat français mort dans ce pays depuis fin 2001. « C'est avec une très grande tristesse que le président de la République a appris la mort ce matin d'un lieutenant du 17e Régiment du génie parachutiste de Montauban, en Afghanistan », écrit la présidence dans un communiqué ».

Le ministre de la Défense, Gérard Longuet, a précisé que plusieurs militaires avaient été blessés lors de cette opération, dont trois plus sérieusement. Ils ont été immédiatement évacués et héliportés vers l'hôpital militaire français de Kaboul et l'hôpital américain de Bagram. Une journaliste de TF1, Patricia Allemonière, a également été légèrement blessée alors qu'elle suivait les troupes.

Une véritable série noire

Vingt-trois ont été tués pour la seule année 2011, dont onze au cours du dernier mois, marqué notamment par la semaine du 14 juillet durant laquelle sept soldats français ont trouvé la mort. Le dernier décès d'un soldat français sur le sol afghan remontait au 14 août.

Le président de la République a tenu à réaffirmer la « détermination de la France à continuer d'œuvrer au sein de la Force Internationale d'Assistance à la Sécurité pour rétablir paix et stabilité dans ce pays et contribuer à son développement», et son «soutien» et «confiance aux forces françaises engagées sur ce théâtre d’opérations ».

La France a toutefois annoncé en juin dernier un retrait progressif de ses 4.000 soldats présents en Afghanistan, dans le sillage des Etats-Unis qui feront partir le tiers de leurs troupes d'ici à l'été 2012. La France prévoit de retirer en 2011-2012 un quart des effectifs français. Le retrait définitif des troupes françaises n'est prévu qu'en 2014.

Par J.R.
Publié le 7 septembre 2011 à 17h01