Michel Rocard approuve la proposition de Dominique Strauss Kahn d'effacer la dette grecque. Selon lui, "il vaut mieux que la dette soit payée par les preneurs de risque plutôt que les contribuables à travers la récession".

Publié le 23 septembre 2011 à 07:29
Auteur(s) : Yves Couant

BFMTV.com