En ce moment au salon des Maires se tient un stand commun ONF/ fédération nationale des communes forestières, point de lancement d’un comité de gestion de la forêt communale.

Si la FNCOFOR est l’interlocutrice du président du Conseil d’Administration (M.Gaymard) et du Directeur Général (M.Viné) de l’ONF, c’est pour mettre en valeur la signature du contrat « d’objectifs et de performance » 2012/2016 ÉTAT/ONF/COFOR. 

 

Ce cérémonial ne manque pas de cynisme puisque la gestion des forêts communales sera la grande victime de ce contrat.

 

Avec les 1000 suppressions d'emploi enregistrées ces 10 dernières années, les agents de l’ONF ne sont déjà plus en capacité de répondre à l'ensemble des besoins des communes rurales en matière de gestion forestière. Ces 700 nouvelles suppressions de poste sur 6300, donc bien au delà de l'affichage officiel du -1,5% par an de la RGPP-ONF, enfonce le clou.

Quels que soient les discours des ministres, de la direction de l’ONF ou celui de la FNCOFOR, c’est bien la forêt et ses usagers qui seront les grands perdants du diktat gouvernemental.  

 

"Quelle forêt pour nos enfants ?"


- le 25 Novembre 2011 

HUMANITE.fr