CE NUMÉRO 7 A ÉTÉ DISTRIBUÉ EN NOVEMBRE, ET C'EST DÉJÀ UN COLLECTOR

  

Ne pas jeter sur la voie publique
 A recycler (sacs jaunes)
le p'tit sojald
Numéro 7

                  Le bulletin de la gauche unie

Novembre 2011

    
Lucette_c

  
Lucette Dulac,
née le 3 juin 1934, retraitée.
Membre de l'association Proximité, du conseil des Sages et du Parti Socialiste.
La doyenne de notre association reste éternellement attachée à la défense quotidienne du mieux  vivre à Soyaux.
Sans jamais se départir de son sourire, et de sa légendaire gentillesse, à 85 printemps elle sait encore s'indigner vigoureusement lorsque les raisons l'imposent !


Annus horribilis pour Soyaux.
Triste  été  2011.   Un terrible incendie vient de défigurer les Brandes sur près de 8 hectares. Tout Sojaldicien aura senti son cœur se serrer en voyant les flammes lécher les habitations de la commune ou en constatant le triste spectacle de ce magnifique secteur ainsi mutilé...
Puis tel un coup de masse, au sens propre comme au sens figuré, l'acte de vandalisme porté contre l'école Jean Monnet. Seule la mesure de l'immense solidarité manifestée par tous peut égaler la stupidité et la gratuité d'un tel acte.
Les sojaldiciens ne peuvent que regretter ces actes et soutenir, comme ils l'ont toujours fait, moralement et matériellement l'équipe enseignante de l'école Jean Monnet...
Que dire enfin, pour résumer ce triste été, de la terrible griffe des bulldozers sur la parcelle de La Mothe sacrifiée à la création d'une nouvelle zone d'hypercommercialisation, celle de Parc & Diem...
Nous ne pouvons que déplorer l'orientation apportée à ce secteur de Soyaux, et souligner le mépris à l'égard des riverains touchés par la poussière et le bruit des travaux. Le projet étant privé, la municipalité s'en lave les mains !
Ensemble pour Soyaux pense au contraire qu'il faut entendre les riverains et imposer au promoteur de respecter un peu plus la tranquillité des habitants du quartier.

   

Aux urnes citoyens !!!

   
L'échéance des présidentielles en 2012 qui anime les
débats dans nos foyers, dans nos soirées entre amis ou
collègues ne doit pas nous faire oublier l'essentiel !
Sans inscription sur les listes électorales avant le 31
décembre, il sera impossible de remplir notre devoir
civique et de pouvoir voter !
Les nouveaux habitants, ou de manière générale, tous ceux
qui ne sont pas inscrits sur les liste électorales sont invités
à se rendre à la mairie afin de valider leur inscription
(munis d'une pièce d'identité et d'un justificatif de
domicile).
Pour les jeunes qui atteindront leur majorité entre le
premier mars et le jour de l'élection, il est également
possible de s'inscrire sur les liste électorale même
jusqu'en début 2012.
Contactez Ensemble pour Soyaux si vous souhaitez être
aidés dans vos démarches ! Voter c'est s'exprimer !

 

EpSPhotoRobertL0001
Robert Lafleuriel,
né le 9 août 1939, retraité.
Conseiller municipal de 1977 à 2007,
Adjoint au Maire Lucien PETIT de 1977 à 1989,
Président de l'Amicale des locataires.
Membre du Parti Communiste Français.
Figure emblématique de l'opposition
sojaldicienne, il est de toutes les luttes contre les injustices.
D'entre toutes, la résidentialisation le
révolte et il ne baissera pas les bras !
Généreux, sincère, mais direct et
solidement attaché à ses convictions.
Directeur de publication DALLA VALLE Christine
Dépôt légal n°1609 /832, ISSN 2103-690X Le P’tit Sojald’ N° 7 novembre 2011.
 
     
LA RÉSIDENTIALISATION :
on diminue les charges d'entretien des espaces verts de la commune
en augmentant celles des habitants du Champ de Manœuvre !
Cette mesure, la facturation de l'entretien des abords des logements aux habitants, ne s'applique pas aux autres quartiers de la commune. Seulement aux habitants du Champ de Manoeuvre. Voilà un des effets pervers de la résidentialisation.
Ce marché de dupes, parfaitement injuste, unilatéral comme toujours, constitue une véritable provocation envers le millier de signataires de la pétition lancée par l'Amicale des locataires (près de 1200 signatures).
Ensemble pour Soyaux soutien l'Amicale des locataires sur ce qui constitue un véritable déni de solidarité entre les quartiers, surtout au prétexte de maîtriser le budget municipal !
Monsieur le Maire, abandonnez ce chemin, d'autres économies sont certainement possibles sans grever le budget des populations dont les fins de mois sont déjà bien difficiles.
  
  
T O U C H E  P A S  À  M A  P O S T E  !
R e s t o n s  m o b i l i s é s : le démantèlement organisé de la fonction publique, entamé par le
gouvernement avec la Réforme Générale des Procédures Publiques (RGPP), ne suffit pas.
Sur l'autel de la réduction des dépenses du budget de la nation _économies non démontrées à
ce jour_ on saccage ce qui constitue l'exception française dans nos écoles, nos administrations
publiques de proximité, nos hôpitaux...
La Poste n'échappe pas à cette curée. Après la délocalisation douloureuse du centre de tri de Soyaux vers le champ de Mars d'Angoulême, c'est le contingentement du nombres de boites à
lettres de relevage du courrier sur notre commune qui est revu à la baisse au non de la rentabilité. Certes, la dépose minute qui accompagne cette mesure est probablement en accord avec son temps. Mais que l'on nous explique où est l'avancée pour les habitants si elle doit se faire sous condition de suppression des boites de dépôt dans la commune ?!
La Poste doit faire face à la concurrence, rationaliser ses coûts, mais cela doit-il se faire au dépend du service ? Et nos anciens, concernés par ces suppressions, méritent-ils de devoir marcher un peu plus pour poster leur courrier et subir ainsi les conséquences de cette logique
inconditionnelle du profit ?
A ce rythme, la prochaine étape pourrait bien être la fermeture du bureau de la Poste !   Monsieur le Maire, il est de votre responsabilité de veiller à préserver ce service sur Soyaux.
Ensemble pour Soyaux affirme comme un choix politique la défense de ce service public, atout économique indispensable à notre commune.
Pour mémoire les points de relevages (boites à lettres « de proximité ») supprimés sont au nombre de cinq : Rue Maurice Ravel, Rue du Bourg, Boulevard Vincent Auriol, 3 Avenue de Pétureau, et 19 Avenue du Général de Gaulle. La Balmo (boite à lettres modulable) est installée 259 avenue du Général de Gaulle au bord de la voie d'accès à la poste.


:-)  Vous commencez à bien connaître Ensemble pour Soyaux, que cela soit à travers notre P'tit Sojald', notre présence dans la vie politique locale ou bien à travers nos diverses actions dans des domaines où nos valeurs de la gauche unie nous opposent aux décisions de l'actuelle majorité (résidentialisation, délocalisation de la Poste, zone commerciale initialement nommée Parc Diem).
Vos avis nous intéressent, vos idées valent d'être défendues !
Rejoignez-nous et adhérez à Ensemble pour Soyaux ( contactez nous au 06.30.98.41.78 ou bien ensemblepoursoyaux@laposte.net )
Ne pas jeter sur la voie publique   Recyclez moi !