Même si l'ambiance est plus sereine, plusieurs personnes ont été pressées de quitter l'amicale. Robert Peynaud espère refaire le plein.

Robert Peynaud et Marie-Noëlle Debilly, entourés du bureau. Photo CL

L'Amicale de pétanque de Soyaux, créée il y a 40 ans et présidée par Robert Peynaud, avait connu une période de tourmente au printemps 2010. Il semble que cette page soit désormais tournée, même si, lors de la dernière assemblée générale, des recadrages ont eu lieu, pour un tout autre motif cette fois.

L'association s'est réunie le 21 janvier, à la salle des fêtes municipale, en présence de Marie-Noëlle Debilly. Face aux adhérents, Robert Peynaud a présenté un bilan en demi-teinte, mettant l'accent sur différents points: «Pas de réussite cette année à tous les championnats, à part celui des vétérans des clubs où l'on termine quatrièmes.» Ou encore: «Nous n'avons pas reçu les enfants des écoles, malgré beaucoup de demandes. Nous allons faire des courriers aux directeurs.»

«Ce n'est pas

un débit de boissons»

Robert Peynaud a ensuite énuméré les travaux réalisés par les services municipaux dans le local mis à disposition par la mairie, au parc Salvador-Allende. «Un local qui comprend buvette, toilettes, salle de réunion - car il sert aussi à l'Association des jardins familiaux, dont je suis également le président, a-t-il dit, avant d'aborder les difficultés. Depuis trois ans, ce local pose un problème très important. J'ai demandé à certaines personnes d'être raisonnables, mais les conventions signées avec la mairie ne sont pas respectées. Des licenciés et des personnes étrangères au club en sortent bien au-delà des horaires de fermeture.» Des fautes graves qui ont conduit à la fermeture du local mercredi dernier.

Marie-Noëlle Debilly a été très ferme. «Nous avons vécu des moments plus joyeux. Il y a des choses qui ne doivent pas se faire, interdites par la loi, a-t-elle rappelé. Ce n'est pas un débit de boissons.»

Plus de 60 licenciés ont quitté le club et onze autres s'apprêtaient à faire de même si les fauteurs de trouble n'avaient pas démissionné - ce qu'ils ont finalement fait, en fin de séance. Robert Peynaud a conclu sur une note plus optimiste: «J'ai encore deux ans à faire. J'espère remonter ce club, qui comptait au début 184 licenciés.»

L'adhésion est fixée à 30 € pour les hommes, 15 € pour les femmes et est gratuite jusqu'à 18 ans.

n Le bureau. Robert Peynaud président, Claire Lepot vice-présidente, Patrick Motte secrétaire, Bernard Viaud adjoint, Francis Ménanteau trésorier, Jean-Marc Lehé adjoint.

Contact: 06.71.98.27.15.

6 Février 2012 | 04h00 - Marie-Claire NEAUD

CHARENTELIBRE.fr