Au Champ-de-Manoeuvre à Soyaux, les locataires de la tour W1 n'en peuvent plus du squat et des dégradations commises par des jeunes. Ils réclament notamment la présence d'un gardien. Quand une vingtaine de jeunes se battent jusqu'à 2 heures du matin et badigeonnent votre porte, qu'est-ce que vous voulez faire ?

Une cinquantaine de personnes  Photo Majid Bouzzit

Le ras-le-bol des locataires de la tour W1 au Champ-de-Manoeuvre à Soyaux a explosé hier soir comme un bouchon de cocotte-minute. Face à Logelia, propriétaire du bâtiment qui fait face au collège Romain-Roland, face à l'adjoint à la sécurité de Soyaux, face à Oméga, à la police municipale... une cinquantaine de personnes ont vidé leur sac.

Marre des jeunes qui squattent le hall et les cages d'escaliers, roulent leurs joints, vident les extincteurs sur les portes d'appartement et font vivre un enfer aux habitants. «On est face à des gens qui s'introduisent dans une propriété privée pour emmerder les autres», s'exclame Robert Lafleuriel, le président de l'Amicale pour la défense des locataires de Soyaux, à l'initiative de la réunion.

Il a deux ou trois idées: un vrai gardien qui habite sur place, à l'image de ce qui existe dans les tours de Vilogia à proximité (lire ci-dessous), une police plus active, «et si les jeunes ont un problème de salle, on est prêts à les accompagner à la mairie pour faire une demande».

«Vous pensez que c'est un problème de salle ? réagit une femme. Mais tout le monde sait que c'est un problème de trafic de drogue !»

«Quand une vingtaine de jeunes se battent jusqu'à 2 heures du matin et badigeonnent votre porte, qu'ils se baladent avec un marteau et une visseuse pour démonter les murs, qu'est-ce que vous voulez faire ?», demande un autre.

«On n'a pas la même organisation que Vilogia: on a une agence locale dans le quartier, mais pas de gardien... Je ne suis pas sûr qu'un gardien fasse beaucoup plus pour régler de tels problèmes de délinquance», répond Bruno Paquet, le directeur adjoint de Logelia. Il est vite recouvert par les voix des locataires. Brouhaha confus où personne ne s'entend. «Si rien n'est fait, il y aura de la violence très vite, monsieur», s'époumone un homme.

«Les problèmes que vous connaissez, on en parle avec la police, les bailleurs et Oméga, lance Michel Bonnefond, l'élu adjoint à la sécurité de Soyaux. Nous constatons des choses inadmissibles, mais jamais en prenant les auteurs sur le fait. La police est déjà montée en charge sur le quartier, mais elle ne peut intervenir que si on lui indique des noms...» Réaction collective: «Ouh ouh ouh.» «Et vous êtes content de voir cramer votre bagnole le lendemain ?», lance un habitant.

Propositions concrètes

Retour au calme, un peu. ça laisse le temps à Michel Bonnefont de parler de la salle dédiée aux jeunes de 12 à 25 ans qui devrait bientôt voir le jour dans le quartier, un projet mené avec le Flep. «Un groupe de jeunes va rénover le local derrière le bâtiment P, précise un représentant du Flep. Mais il ne réglera pas tout... Tous les jeunes n'y viendront pas. Il faudra trouver d'autres personnes pour prendre le relais.»

Logelia parle de visiophone, de meilleur éclairage... «Mais quand quatre ou cinq locataires ouvrent la porte à ceux qui sont en bas, ça sert à quoi ?», remarque l'un.

«On veut un gardien», réclame à nouveau Robert Lafleuriel, qui met la proposition aux voix. Marée de bras levés. «Si Vilogia a des bonnes solutions, on est preneurs», avoue Bruno Paquet, qui propose que les locataires s'organisent en petite délégation pour avancer en commun sur des propositions concrètes à partir de la rentrée scolaire.

«Il n'y a pas de solution miracle, fait Cédric Jégou, le directeur d'Oméga. La présence d'un gardien a amélioré certaines choses dans les tours de Vilogia, mais vous avez là des problématiques différentes: quand on a 10, 15 ou 20 jeunes en face, qu'on soit médiateur, policier ou gardien, on peut avoir peur. Il y a beaucoup de choses complémentaires à faire pour améliorer la situation.»



xxx

29 Février 2012 | 04h00
Mis à jour | 11h44

CHARENTELIBRE.fr