photo phil messelet 

Une délégation d'Angoulême conduite par le maire, Philippe Lavaud, se rendra à Bayonne pour la troisième fois en avril. Même si la première est à gauche, et la seconde à droite, les deux villes ont de nombreux points communs.

Elles travaillent actuellement sur le même projet de transport collectif en site propre et ont toutes les deux été retenues par l'Etat pour une aide financière. «On en est au même point, c'est instructif de confronter nos points de vue et nos méthodes», assure Philippe Lavaud.

La bayonnaise et l'angoumoisine planchent également sur l'arrivée prochaine de la LGV avec la construction prochaine d'une nouvelle gare en centre-ville. Enfin, c'est à Bayonne que les élus angoumoisins ont trouvé l'idée de créer un office du commerce dans la capitale charentaise, en cours de gestation avec la chambre de commerce.

«Nos services sont régulièrement en contact, nous échangeons nos idées, nos façons de faire», explique Philippe Lavaud le socialiste, en saluant cette coopération avec son homologue UMP Jean Grenet, «une sorte de jumelage». En avril, la délégation va particulièrement s'intéresser aux actions mises en place par la capitale du Pays basque pour fédérer ses commerçants et redynamiser le commerce de centre-ville.

3 Mars 2012 | 04h00 - Mis à jour | 10h31

CHARENTELIBRE.fr