Jeudi Noir avait souhaité de bonnes vacances à Christine Boutin et remis la brique d'or du baratineur à Benoist Apparu, les inefficaces ministres du Logement du précédent quinquennat !

Apparu disparu, voici Cécile Duflot que nous attendons au tournant - avec bienveillance mais très attentivement !

Nous espérons en particulier que les promesses du programme du Parti socialiste (et peut-être celle d’Europe Écologie Les Verts) seront bel et bien concrétisées.

Dans l’immédiat, il est urgent d’empêcher les expulsions locatives sans relogement. Cette décision relève de la ministre du Logement et du ministre de l’Intérieur. Il n’est pas besoin de loi pour mettre un terme à cette honte nationale qui jette à la rue 11 000 ménages chaque année, coupables du seul crime de ne plus pouvoir payer des loyers exorbitants.

Des paroles et des actes donc, et vite !

Jeudi Noir poursuit ses actions d'alerte et d’interpellation, à la table des négociations comme à la porte des bâtiments vides.

Nous continuerons à porter nos revendications : 

* encadrer les loyers sur le modèle allemand (miroir des loyers)

* baisser de 20 % les loyers dans les zones tendues, renforcement de la loi SRU

* construire massivement des logements vraiment sociaux

* créer une garantie universelle publique et obligatoire contre les impayés

* interdire les congés pour vente et lutte contre la spéculation immobilière et la vacance

* appliquer de la loi de réquisition.


- le 17 Mai 2012

HUMANITE.fr