Bien que globalement épargnée par la crise de l'euro, la Suisse souffre de la cherté de sa devise et des difficultés économiques de ses voisins. La saison hivernale 2011-12 s'est terminée sur une recul de 3,2% de l'activité des hôtels et le gouvernement prévoit un recul de 1,7% pour la saison estivale.

22 mai 2012 Le Temps Genève

PRESSEUROP.eu