Photo Renaud Joubert

Hier, les chauffeurs de la STGA ont décidé de poursuivre leur mouvement de grève entamé vendredi matin. «Hier, il y avait 47 grévistes, nous serons une cinquantaine aujourd'hui, une soixantaine dimanche», assure Fabrice Rougier, le délégué syndical CGT de la société. Ces chiffres comprennent les gens en repos hebdomadaire. «Ce samedi, 90% du trafic devrait être assuré», ajoute le syndicaliste.

Cette grève reconductible jusqu'au 30 juin, qui fait suite aux négociations salariales qui ont eu lieu la semaine dernière -FO, CFDT et les cadres ont signé l'accord- est menée pour demander une augmentation de 5%.

Les grévistes ont obtenu un rendez-vous avec le président de la STGA, Denis Dolimont, lundi 4 juin à 11 heures pour tenter de débloquer la situation. «C'est la raison pour laquelle nous appelons à un mouvement massif le vendredi 1er juin», conclut Fabrice Rougier.

26 Mai 2012 | 04h00
Mis à jour | 07h50

CHARENTELIBRE.fr