" EN CE QUI CONCERNE LES GRECS, JE PENSE PLUS À CES ENFANTS DU NIGER, ILS ONT PLUS BESOIN D'AIDE QUE LES GENS A ATHÈNES "

SUDOUEST.fr