Robert Richard et Frédéric Cros, président et directeur d'un pôle image pas épargné par la chambre des comptes.
Photo Renaud Joubert

C'est le principal axe de développement de la Charente depuis quinze ans. Mais concrètement, quelles sont les réussites de Magelis, ses insuffisances et ses échecs ?

La Chambre régionale des comptes a décortiqué la gestion du syndicat mixte du pôle image depuis dix ans.

L'emploi, la formation, l'immobilier, sans oublier la fumeuse fusée Tintin ou le fantômatique musée du cinéma, tout est passé au crible dans un rapport de 63 pages, jugé "très dur" par ses pilotes actuels, son président, le conseiller général Robert Richard, et son directeur, Frédéric Cros.

Pour vous faire votre propre idée, nous publions ici le rapport complet:

Rapport n°1

Rapport n°2

 

2 Juillet 2012 | 12h06 - Mis à jour | 12h24

CHARENTELIBRE.fr