La Maison de justice et du droit est très fréquenté. (Photo C. T.)

Ouvert depuis mai 2009, l'annexe de la Maison de justice et du droit (MJD) de Soyaux a rempli sa mission de service public au-delà de ses espérances. En effet, près de 600 personnes par an, franchissent le seuil de l'entrée pour se renseigner sur leurs droits et connaître leurs obligations. Elles viennent aussi pour avoir des informations en cas de problème de voisinage ou de litige avec un employeur, ou bien s'elles sont victimes d'un vol, ou d'une agression. Les services proposés sont variés.

Un conciliateur de justice vient deux fois par mois pour traiter à l'amiable des conflits en matière civile.

L'association du Centre d'information sur les droits de la femme et de la famille (CIDFF) tient une permanence une fois par mois pour informer sur la législation sociale, le droit de la famille, ou encore du travail.

À cela s'ajoute la venue d'un avocat tous les mois, en alternance à la MJD et à la mairie, de l'association de soutien aux victimes d'actes de délinquance, de l'association de médiation Oméga, sans oublier celle d'un conseiller juridique présent du lundi au vendredi, de 9 heures à 12 h 30. Bref, tout un panel de services pour tous les justiciables.

Une aide, pas une finalité

Mais, comme le souligne Frédéric Ronteix, le permanent : « Nous ne donnons pas de conseils juridiques, mais des renseignements et de l'orientation juridique. Nous ne sommes en aucun cas un filtre qui évite aux personnes de se rendre par exemple au tribunal. Nous sommes là pour les orienter dans leurs démarches. » L'avocate présente le 11 juillet, Maître Véronique Munoz, confirme : « En un quart d'heure, on ne peut pas répondre aux problèmes exposés par les personnes. On est là pour leur distiller de bons conseils, et si nécessaire les orienter vers un cabinet de consultation. »

C'est aussi bénéfique pour l'image des avocats, venant dans des quartiers sensibles. « On veut montrer que l'avocat est accessible et à l'écoute, notamment celle des personnes les plus démunies comme c'est le cas ici », ajoute l'avocate.

D'autres antennes de Maisons du droit et de la justice sont présentes dans le département, à la Grande-Garenne par exemple.

L'annexe de la Maison de la justice et du droit est située dans le centre commercial du Champ-de-Manœuvre. Ouverture du lundi au vendredi de 9 heures à 12 h 30. Attention, elle sera fermée du 13 août au 4 septembre. Contact au 09 63 58 71 61.

Publié le 14/07/2012 à 06h00
Par Cédric Tricaud

SUDOUEST.fr