La CGT-Fapt d’Île de France était engagée le 9 août 2012 dans une journée d’action régionale contre le dumping social orchestré par France Télécom-Orange en matière de sous-traitance.
Le matin, au central téléphonique parisien de Nord-Jemmapes, une trentaine de militants ont apporté leur soutien aux salariés d’Europe Telecom et d’Envergure, dont les emplois sont menacés. Le midi, à Arcueil, devant le Siège d’Orange France, une centaine de salariés d’Envergure et Wellcom,rejoints par les militants CGT de France Télécom, ont exigé le maintien de tous les emplois.
Déjà la veille, le 8 août, les salariés d’Envergure, entreprise en dépôt de bilan, s’étaient rassemblés à Arcueil face à l’urgence que constitue la fermeture programmée de leur entreprise à la fin du mois. La colère et les revendications qui s’exprimaient dans la rue ont été relayées par la délégation CGT qui a été reçue le 9 août par le représentant de France Télécom. La CGT sera dans les prochains jours à nouveau reçue en audience, cette fois-ci par des dirigeants de niveau stratégique et décisionnel de la multinationale.
Nous exigeons le maintien de tous les emplois et la continuité des contrats de travail en cas de changement d’employeur : les salariés n’ont pas à subir les errements stratégiques de FT. En choisissant de remodeler la sous-traitance des métiers techniques en passant d’une multitude de petites entreprises à un nombre réduit de majors, France Télécom change son fusil d’épaule. Mais un fusil reste un fusil ! En ligne de mire ? La rémunération du travail. L’objectif ? Le dumping social. Le malaise est profond, la colère est grande, la bataille de l’emploi s’aiguise : la Direction de France Télécom ferait mieux de trouver rapidement la solution à une situation explosive dont elle est entièrement responsable. La CGT ne lâchera pas le morceau !
La CGT-Fapt réitère son exigence de ré internalisation des activités sous-traitées, le maintien de tous les emplois menacés, le développement des réseaux et services de France Télécom - Orange.

- le 10 Août 2012

HUMANITE.fr