Il y a tout juste un an, j’interrogeais Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne en charge de la justice et des droits fondamentaux, sur les intentions de l’exécutif européen s’agissant de l’action de groupe. Elle m’avait alors répondu que les trois commissaires en charge de ce sujet statueraient sur ce sujet avant la fin de l’année (…2011 donc !). Quelle n’est pas ma stupéfaction, un an plus tard, de constater que non seulement la Commissaire n’a pas tenu parole, mais qu’en plus, elle passe aujourd’hui totalement sous silence ce sujet ! En effet, Viviane Reding intervenait vendredi devant les avocats français réunis à l’occasion de l’Assemblée générale extraordinaire du Conseil national des barreaux pour parler des grandes réformes à venir, notamment s’agissant du droit des victimes. Et la réforme qui lui tient le plus à cœur…  tient au développement de la médiation. Pas un mot sur l’action de groupe ! La commissaire serait-elle frappée d’amnésie ? 

CONSOMMATEUR, SI TU SAVAIS