Les scientifiques ont trouvé deux os similaires, attestant de la présence de deux sauropodes, il y a 130 millions d'années, sur le site fouillé à Angeac-Charente

Lors d'une visite du chantier de fouilles, en août dernier, une guide compare
son doigt avec une phalange d'un doigt de sauropode (Philippe Ménard)

Les chercheurs s'en doutaient un peu, ils en ont désormais la confirmation. Mardi, en étudiant les os de sauropodes découverts sur le site d'Angeac-Charente, entre Cognac et Angoulême, ils ont constaté la présence de deux métatarses, des os reliant la cheville au pied. Ce qui signifie qu'ils ont entre les mains les os d'au moins deux spécimens de cet herbivore de la même famille que celle du diplodocus. Cerise sur le gâteau, le fémur de 2,20 mètres, l'un des plus grands os de dinosaures connus au monde, appartiendrait au plus « petit » des deux animaux.

Paléontologue au Museum d'histoire naturelle de Paris, Ronan Allain évalue sa taille à une quarantaine de mètres de long, pour autant de tonnes, et environ 5 mètres au niveau des hanches. Le site d'Angeac-Charente, l'un des plus prometteurs en Europe, a fait l'objet de trois campagnes de fouilles estivales. Il sera bientôt à l'honneur avec l'ouverture d'une grande exposition parisienne « Dinosaure, la vie en grand », du 24 octobre 2012 au 13 mai 2013 à la grande galerie de l'évolution du Museum d'histoire naturelle, à Paris.

Cette exposition qui s'intéresse aux mystères des dinosaures les plus énormes a été livrée clé en main par le Museum d'histoire naturelle de New York. Mais un module a été rajouté pour mettre en perspective les découvertes d'Angeac-Charente, avec un moulage du fémur géant et des fresques de Mazan, dessinateur angoumoisin qui suit de près les fouilles.

Renseignements sur le site du Museum, www.mnhn.fr.

Ronan Allain publiera par ailleurs le 18 octobre un ouvrage grand public intitulé « L'histoire des dinosaures », chez Perrin, qui fait une bonne place aux fouilles en Charente.

Publié le 10/10/2012 à 15h43 | Mise à jour : 10/10/2012 à 16h27 -Par Philippe Ménard

SUDOUEST.fr