Massacre du 17octobre 61 - La France décide de tourner la page

En déclarant que la République reconnaissait, "avec lucidité", "la sanglante répression du 17 octobre 1961 à Paris", François Hollande a fait un geste salué par la presse algérienne.

Reste à aller plus loin, par exemple en reconnaissant officiellement tous les crimes coloniaux de la France en Algérie. Et aussi, estime le quotidien arabophone Al-Fadjr, en "gelant la loi du 23 février 2005" – ce texte très contesté, voulu par l'ancien président Nicolas Sarkozy, souligne "les bienfaits de la colonisation".

Dessin de Dilem paru dans Liberté

COURRIERINTERNATIONAL.com