Laborieuses en première période puis pétillantes en seconde, les Sojaldiciennes poursuivent leur chemin et restent leaders.

Toujours invaincues en championnat, les joueuses de Corinne Diacre se déplaçaient en terrain normand pour un énième bon résultat.

Inquiétées en début de rencontre sur un coup franc de Bacher qui flirtait avec la transversale (10), les Soljadiciennes profitaient d'une erreur défensive cormelloise pour ouvrir le score. Elwis ne laissait aucune chance à Hureau et remportait le duel (21).

La première période ne donnait plus rien et Soyaux regagnait le vestiaire avec ce but d'avance dans son escarcelle. «La première période ne m'a pas du tout satisfaite», confiait Corinne Diacre, coach de Soyaux.

Anaïs Dumont, buteuse et passeuse

Tout se jouait finalement en seconde période. Alors qu'un léger flottement était perceptible dans les rangs charentais, une nouvelle erreur défensive venait troubler les Cormelloises et profiter à Soyaux.

Cette fois-ci, Dumont récupérait une mauvaise passe de Le Renard pour sa gardienne et doublait le score (67). Assommées, les Calvadosiennes lâchaient prise sur la rencontre. Il n'en fallait pas moins à Soyaux pour aggraver davantage le score.

Dumont, seule dans la surface, récupérait un bon centre de Marchadié et s'offrait par la même occasion un doublé (72). Après avoir été buteuse, Dumont devenait passeuse et adressait un centre à David pour la clôture du score.

«Les filles se sont lâchées en seconde période. Si Cormelles avait marqué, on se serait peut-être réveillées plus tôt. On a su faire la différence après 15 minutes de jeu en seconde. Techniquement et athlétiquement, on était un cran au-dessus. J'ai une équipe jeune. Il faut du temps pour trouver des automatismes. On continue sur notre lancée en prenant les matches les uns après les autres», analysait la technicienne charentaise à l'issue de la rencontre.

29 Octobre 2012 | 04h00 - Mis à jour | 06h58 - Guillaume LAINE

CHARENTELIBRE.fr