A Strasbourg, 7% des déplacements se font à vélo. Et les cyclistes sont comme les automobilistes, ils commettent des infractions. Mais les amendes prévues par le code de la route semblent disproportionnées pour un deux roues, d'où souvent pour les policiers l'impossibilité de sanctionner.

Les amendes sont minorées mais deviennent systématiques

 Strasbourg a donc trouvé la parade, dévoilée à la presse ce lundi matin : des amendes minorées pour les cyclistes, à moitié prix.

 

"verbalisation adaptée" de 45,60 euros

Cette expérimentation, va porter sur une dizaine d'infractions de 4e classe, comme le non-respect de l'arrêt obligatoire à un feu rouge ou à un stop, ou encore le fait de téléphoner en circulant. 

Les auteurs de ces infractions sont normalement passibles d'amendes comprises entre 90 et 750 euros, comme les automobilistes. Mais la Ville, le parquet de Strasbourg et la préfecture du Bas-Rhin ont convenu d'appliquer aux cyclistes une "verbalisation adaptée" de 45,60 euros.

560 km d'aménagements cyclables

L'agglomération de Strasbourg, première en France pour sa politique en faveur des cyclistes, compte notamment 560 km d'aménagements cyclables et son réseau continue de s'accroître en moyenne d'environ 10 km par an. (...) A Strasbourg, le nombre de "victimes cyclistes" (au moins blessées dans un accident), a chuté de 23% au cours des cinq dernières années alors que l'usage du vélo n'a cessé d'augmenter. avec AFP

  

Strasbourg : amendes minorées pour les cyclistes par France3Alsace
  

ALSACE.FRANCE3.fr