Interrogé hier matin sur Europe 1 sur la hausse de la TVA et notamment sur le chiffre avancé par l’UFC-Que Choisir (200 euros de plus à la charge des ménages), quelle ne fut pas ma surprise (pour ne pas dire mon réel agacement) d’entendre Jérôme Cahuzac rétorquer « je n’avais pas entendu les mêmes, quand cette augmentation de la TVA était de 11 milliards d’euros, indiquer ce qu’aujourd’hui ils semblent dire quand la moitié est prévue ! ». Erreur, monsieur le ministre! L’UFC-Que Choisir n’a eu de cesse depuis 2007 de combattre la TVA sociale. Après avoir paralysé le projet initial, l’association n’avait pas manqué de réagir le soir même des annonces du président Sarkozy quant à « l’impact insupportable » de la hausse de la TVA pour les ménages (plus de 300 euros par ménage).  En février dernier, j’avais d’ailleurs vivement critiqué sur ce même blog la TVA sociale et ses effets délétères sur le pouvoir d’achat. Certains membres du PS –jusqu’au candidat à la présidentielle !- ne s’étaient d’ailleurs pas privés, à l’époque, de reprendre les chiffres de l’UFC-Que Choisir s’agissant des conséquences sur le pouvoir d’achat des Français. Désolé donc, Monsieur le Ministre, mais l’UFC-Que Choisir est vigilante quant aux intérêts des consommateurs quels que soient les gouvernements en place et dénonce, chaque fois que cela est nécessaire,  les mauvais « coûts » qui leur sont faits ! 

9 NOV 2012

CONSOMMATEUR, SI TU SAVAIS...