Tout doit être fait pour donner un avenir au site sidérurgique de Florange. L'acier est un secteur stratégique et La Lorraine est un territoire d'excellence dans ce domaine. Le rapport Faure commandé par le gouvernement et publié cet été a clairement démontré que le site de Florange pris dans son ensemble est rentable. 

Des repreneurs sérieux et des industriels reconnus se sont faits connaître auprès du gouvernement. Il revient maintenant au groupe ArcelorMittal de prendre ses responsabilités et d'accepter la cession du site dans son intégralité, filière chaude et filière froide, afin de permettre à un repreneur d’assurer, avec l’appui du FSI, l'avenir de l'industrie sidérurgique à Florange. 

Si le groupe Mittal, dans une logique purement financière et aveugle vis-à-vis des salariés de Florange et du bassin d’emploi, ne prenait pas ses responsabilités, le Parti Socialiste demande que toutes lesoptions soient examinées et soutient la solution d’une prise de contrôle public temporaire de l’Etat afin de permettre une reprise du site de Florange. 
 

Harlem Désir, Premier Secrétaire du Parti Socialiste

Karine Berger, Secrétaire nationale à l'économie

 

- le 26 Novembre 2012