Après bien des bagarres, une majorité de parlementaires ont finalement tranché et abondé dans le sens des Français: les douze sessions parlementaires se tiendront au Parlement européen de Strasbourg.

Le Parlement européen à Strasbourg - ©Architecture studio

C’est un nouveau rebondissement dans la bataille du siège du Parlement européen. La Cour européenne de justice a donné raison à la France, les 12 sessions plénières doivent se dérouler à Strasbourg, siège officiel du Parlement selon les traités.

Les eurodéputés avaient trouvé une solution pour contourner cette règle. Ils avaient décidé de fusionner deux sessions plénières et donc réduire leur présence à Strasbourg. Une majorité de parlementaires souhaitent un siège unique pour l’institution. Les réunions de commission se déroulent en effet à Bruxelles.

Ces « anti-Strasbourg » dénoncent le coût de cette transhumance évaluée à 180 millions d’euros par an, ainsi que son impact écologique. Mais selon les textes c’est au Conseil, qui représente les Etats membres, de décider du siège du Parlement.

Cette décision de justice va-t-elle enfin clore la querelle du siège? Les précisions de Véronique Mathieu, eurodéputée, membre du Parti populaire européen.

Le Parlement européen à Strasbourg©Architecture studio

15.12.2012 | Auteur: RFI/Philippe Lecaplain

EURANET.eu