feuilledesoins

De nombreux internautes se sont émus des prises de position de l’UFC-Que Choisir s’agissant des dépassements d’honoraires, nous soupçonnant de phobie aigue des médecins (ou iatrophobie). Entendons-nous bien : l’un des remèdes à l’inflation des dépassements est bel et bien la revalorisation des tarifs conventionnels ! Une vaste remise à plat des tarifs opposables doit être effectuée, aboutissant à une hausse de certains tarifs (chez le généraliste par exemple)… et à la baisse de quelques autres (comme en radiologie).

Mais il faut aller plus loin et repenser, revaloriser tout le mode de rémunération des médecins –surtout des généralistes- en sortant du paiement à l’acte qui comporte des effets pervers indubitables. Les généralistes comptent actuellement parmi les praticiens les moins bien rémunérés, alors qu’ils sont la porte d’entrée du dispositif ! Cette refonte pourrait passer par une montée en puissance de la rémunération au forfait et des primes à la performance.

Ce chantier des tarifs est le préalable nécessaire à la limitation progressive des dépassements, et, à terme, à leur disparition que j’appelle… de mes vœux !

17 janvier 2013

CONSOMMATEUR, SI TU SAVAIS ...