Malgré les retards dus au mauvais temps, le « parc » de boutiques ouvrira le 24 avril, comme prévu, face au Centre Clinical

 

Il reste un mois de chantier avant l’ouverture du nouvel espace commercial (Tadeusz Kluba / « SO »)

Les palissades sont enfin tombées, offrant à la vue des automobilistes l’étendue du chantier du parc de La Jaufertie, la zone commerciale sortie de terre face au centre Clinical, à Soyaux. Ne pas se fier aux apparences d’un terrain boueux où s’activent les camionnettes d’artisans : tout sera fin prêt pour le 24 avril, date d’ouverture d’un « parc » commercial vantant l’intégration de ses enseignes à l’environnement, aussi périurbain soit-il.

Le mauvais temps des derniers mois n’aide guère à entrevoir le « volet paysager particulièrement soigné » promis par les promoteurs. C’est dans la dernière ligne droite que les travaux d’aménagement seront menés : enrobé, voirie, réseaux divers, etc. « Le planning a été recalé, les équipes des entreprises qui interviennent sur le chantier seront étoffées, tout sera fait », assure Philippe Gerken, directeur de l’opération chez le promoteur Apsys.

 

La liste des boutiques

Dix-neuf emplacements sur les 24 que compte la zone commerciale ont trouvé preneur.

Auchan drive. Une plate-forme de courses en ligne sous le nez du concurrent Carrefour.

flunch. Un nouveau concept de restauration sur 630 m2 dans l’îlot central, partagé avec saveurs d’asie, un restaurant asiatique.

électro dépôt.
L’enseigne low-cost de blanc-brun tiendra un rôle de locomotive dans la zone.

nomadis. Du mobilier et de la déco de type contemporain et ethnique, plutôt haut-de-gamme.

mille et une idées. De la déco intérieure et extérieure, notamment des meubles de jardin.

CHantemur. Second magasin de l’agglomération angoumoisine pour l’enseigne de décoration murale, implantée dans la zone commerciale d’Auchan.

la grande récré. Là aussi, une deuxième boutique - plus petite - pour l’enseigne du jouet, présente zone des Montagnes.

styleco. Enseigne de prêt-à-porter bon marché.

Chaussea. Chaussures bon marché, déjà implanté rue de Bordeaux à Angoulême et route de Paris à Gond-Pontouvre.

bar à mousse. Les bars à bière se multiplient comme des petits pains : ce sera le sixième de l’agglomération.

S’y ajoutent chabernaud, un magasin de chaussures indépendant, le cuisiniste So Coo’c, le salon de coiffure coiffe & co, la boutique de produits de beauté Bleu libellule, le fleuriste éveil des sens, une agence bnp, général d’optique (déjà implanté dans la zone d’Auchan), un chocolatier dont le nom sera chocolat plaisir.

 

« Belle commercialisation »

Un total de 13 000 m2 de locaux commerciaux, entre moyennes surfaces et boutiques, pour une zone de chalandise estimée à quelque 168 000 habitants : 19 emplacements sur 24 ont trouvé preneur. « C’est une belle commercialisation », poursuit Philippe Gerken. Des négociations sont en cours avec d’autres enseignes, et 90% seront commercialisés d’ici l’ouverture. On a de très bons contacts. »

Nouveau propriétaire des lieux depuis l’automne, le fonds d’investissement parisien ImocomInvest (1) revendiquait en octobre un parc d’enseignes nationales discount : « Ça correspond aux nouveaux modes de consommation, notamment en période de crise, avec des produits moins chers qu’en centre-ville », disait son cofondateur Laurent de Sayve.

Des enseignes n’en ont pas moins été poliment éconduites : « On ne veut pas baisser la qualité du projet en prenant des enseignes redondantes, poursuit Philippe Gerken. Ce qui fait l’intérêt d’un “retail park”, c’est un panel d’enseignes complémentaires. On a par exemple un second opticien qui était prêt à venir : c’est plus judicieux d’avoir une autre enseigne de prêt-à-porter. »

(1) Abondé par des mutuelles et des investisseurs institutionnels, ImocomInvest est spécialisé dans l’immobilier commercial. Il a acheté 25 millions d’euros la zone de La Jaufertie au promoteur Apsys, lequel en conserve la gestion.

Publié le 22/03/2013 à 06h00 | Mise à jour : 22/03/2013 à 09h57 - Par Daniel Bozec

SUDOUEST.fr