Ils ont été installés pour lutter contre les cambriolages !

henin-beaumont-aussi-se-met-aux-gabions_472888_536x304p. PHOTO/Photo Twitter

A peine posés, déjà moqués ! Il faut dire que Steeve Briois, le maire d'Hénin-Beaumont n'a pas manqué d'imagination... Pour juguler la recrudescence des cambriolages dans le quartier du Bord-des-Eaux, l'élu FN a eu une lumineuse idée: installer des gabions, autrement dit des grilles remplies de pierres, au bout d'une rue. Ces gabions ne sont pas sans rappeler ce qui devait remplacer les fameux bancs anti-marginaux d'Angoulême, qui avaient provoqué un déferlement médiatique à la veille de Noël.

A Hénin-Beaumont, l'installation, aux qualités esthétiques discutables, a vu le jour après pétition auprès des riverains et validation du projet. Sauf que ces gabions transforment la rue Teodorowicz en impasse! Quitte à ce que certains habitants de quartiers voisins se retrouvent le bec dans l'eau. "Maintenant pour aller chercher mes enfants, ça lui prend dix minutes au lieu d'une", rapporte un homme.

 

 

Un autre riverain peste: "Nous, on n'a pas vu la pétition et on n'a pas été prévenu de cette installation. Je suis tombé dessus ce mardi matin en voulant conduire ma fille à l'école. J'ai dû faire le tour du coup, j'ai été en retard et on n'a pas voulu prendre ma fille en cours. C'est quand même fou. Je trouve que ce mur n'a pas de sens", explique-t-il auprès de nos confrères de La Voix du Nord.

A en croire les témoignages recueillis, il a pourtant ses défenseurs. "Pour réduire les vols mais aussi la circulation. Notre rue était devenue un passage vers le centre commercial, là, ça va être plus calme. Ca complique les choses pour les éventuels cambrioleurs", salue un habitant.

CHARENTELIBRE.fr