Le futur pôle culturel, ci-contre, ressemblera à la médiathèque du Grand-Angoulême. (Photo DR)

On en sait un peu plus sur le futur pôle culturel et associatif Soëlys, en construction sur l'esplanade Jean-Jacques-Rousseau. Une réunion de présentation s'est tenue mercredi 23 mai, à l'initiative de la municipalité. Étaient notamment invitées les associations qui prendront place dans ce lieu.

Il s'agit du projet phare du quartier du Champ-de-Manœuvre, qui va prendre un sérieux coup de jeune dans le cadre de l'Opération de renouvellement urbain (ORU).

Le cabinet d'architecture bordelais Guibert a remporté le marché pour la conception du bâtiment. Au total, le projet coûte 6,5 millions d'euros (dont 30 % financés par la Ville, mais aussi par l'Agence nationale de renouvellement urbain, Grand-Angoulême…), qui seront déboursés pour faire sortir de terre cet édifice de près de 2 000 m2.

Auditorium de 200 places

À l'intérieur, trois niveaux seront construits. Au rez-de-chaussée, on trouvera l'accueil ; des bureaux associatifs ; un auditorium pouvant accueillir 200 personnes ; une salle de réunion de 90 places, modulable pour des assemblées générales ou pour être tranformée en salle de gymnastique, car elle sera dotée de miroirs.

Le deuxième niveau sera consacré aux pratiques artistiques : piano, couture ou arts plastiques, par exemple. Un espace sera dédié à l'administration municipale, qui implantera des bureaux pour travailler au plus près des associations. Soëlys permettra d'aillleurs de rassembler ces associations en un lieu où elles disposeront de rangements.

Enfin, le troisième niveau sera voué pour l'essentiel à la Bibliothèque pour tous, qui passera d'un espace de 70 m2 (dans le centre commercial) à 200 m2. On trouvera aussi la cyberbase et un point information pour le centre social.

Ajoutons que le nom de la structure n'a pas été choisi au hasard. Soëlys est la réécriture du mot Soyaux, datant de 1138.

Publié le 28/05/2012 à 06h00
Par Cédric Tricaud

SUDOUEST.fr