- le 15 Juillet 2012

 

Dans l'Humanité ce lundi: se souvenir du Vel' d'Hiv

 

Il y a 70 ans débutait la rafle du Vel' d'Hiv'. Du 16 au 17 juillet 1942, 13.152 Juifs étrangers réfugiés en France sont arrêtés.

Ce crime signe la participation de l'Etat français à la politique d'extermination des juifs d'Europe. L'Humanité de ce lundi poursuit le travail de mémoire.- le 15 Juillet 2012

Ce crime signe la participation de l'Etat français à la politique d'extermination des juifs d'Europe. L'Humanité de ce lundi poursuit le travail de mémoire.

 

 A lire dans notre édition 

  • Rafle du Vel' d'Hiv, "Pour qu'un jour les enfants sachent qui vous étiez..."
  • "La participation de la France, une tâche indélébile", entretien avec Annette Wieworka, historienne française spécialiste de la Shoah
  • Le long chemin vers la reconnaissance d'un crime d'Etat dans la déportation
  • Rachel, Léon, Henri, Lena, Jacob, Lola, Addy, Jean, Maurice... des enfances volées : témoignages de rescapés des rafles issus du coffret DVD Nous étions des enfants

 

A lire aussi sur l'Humanité.fr :

Tous nos articles consacrés à la résistance et à la Seconde guerre mondiale

Les cérémonies du souvenir du Vel' d'hiv. Une cérémonie aura lieu ce lundi à partir de 11 heures à la cité de la Muette, devant l'ancien camp d'internement d'où furent déportés vers les camps d'extermination des milliers de Juifs, victimes notamment de la grande rafle de juillet 1942. La commémoration officielle aura lieu le dimanche matin 22 juillet sur les lieux de l'ancien Vel'd'Hiv', à Paris, détruit en 1959, en présence du président de la République François Hollande. Deux expositions consacrées aux enfants de la Shoah se tiennent à Paris, au Mémorial de la Shoah et à l'Hôtel de Ville. Une troisième, intitulée "La rafle du Vel'd'Hiv' les archives de la police" s'ouvre lundi à la mairie du IIIe arrondissement de Paris.

.
HUMANITE.fr