Travaux d'intérêt général ? Retour des concierges ? Le saccage de l'école de Soyaux dimanche vous a fait réagir.

Françoise, mère de Johnny, pense qu'un gardien devrait surveiller l'école et préconise l'installation de caméras. Photo Majid Bouzzit

  • Travaux d'intérêt général

«Il y a de cela des années, mon fils fréquentait une école où quelques rigolos s'étaient amusés à saccager les fleurs dans la cour. Des fleurs ont été replantées avec l'aide de ces élèves qui ont dû mettre les mains dans la terre pour ensuite, jusqu'à la fin de la floraison, avoir à charge de les arroser et de les entretenir. Personne n'a recommencé! Bien évidemment, c'est anecdotique par rapport à ce qui s'est passé ici. Mais je pense que c'est d'abord le rôle, à nous parents, de leur apprendre les vraies valeurs.»

Juju

«J'habite Soyaux depuis 1968 et je n'ai jamais vu autant de dégradations. Le chômage n'est pas une excuse au manque de civisme. Il y a quelques mois, la nouvelle école a été taguée, les plantes et les arbustes plantés par les jardiniers de la mairie sont arrachés, les poches poubelles sont balancées par les fenêtres et j'en passe. Il faudrait remettre en place les travaux d'utilité publique. Les gamins qui ont fait toutes ces dégradations doivent les réparer.»

Kitine16

  • Un cadre structurant

«J'ai habité à Soyaux pendant cinq ans. J'ai connu des gens vraiment super gentils à l'école Jean-Monnet. Restez forts. Je suis avec tout mon coeur avec le directeur de l'école et je crois en lui.»

Kamila Graczyk

«Tous ces "petits monstres", "délinquants", "violents", "sans aucune responsabilité", d'où croyez-vous qu'ils viennent? De la planète Mars? Non, ce sont vos enfants. C'est vous qui les avez conçus, vous qui les avez mis au monde, vous qui leur avez transmis vos valeurs dans un monde pourri et égoïste que vous avez vous-même construit et que vous défendez encore. Ils sont à votre image, ils vous ressemblent. Ils sont votre miroir. Alors vous pouvez bien les mettre en prison ou dans des maisons de redressement, cela ne changera rien, leurs fantômes viendront encore vous sauter à la figure chaque fois que vous vous regarderez dans la glace et leurs petits frères seront encore pires si vous ne vous changez pas vous-même.»

 P@trick

  • Des gardiens

«Il y a quelques années, il y avait toujours une personne dans chaque établissement (directeur, concierge). Remettons une famille dans chaque établissement pour en assurer la surveillance et créer un emploi. Ça reviendrait peut-être moins cher qu'une remise en état complète des locaux.»

Fredo16

16 September 2011 | 04h00 Mis à jour | 08h43 

CHARENTELIBRE.fr