La Fédération Syndicale Mondiale (FSM) exprime sa solidarité avec les travailleurs de Peugeot Citroën.
Nous soutenons les revendications des travailleurs et unissons nos voix à celles des travailleurs de France.

Au nom des 82 millions de membres de la FSM qui vivent et travaillent dans 120 pays, nous dénonçons les employeurs capitalistes de Peugeot Citroën qui licencient des milliers de travailleurs afin de garantir leurs profits. Pour les exploiteurs il n’existe qu’un seul dieu le PROFIT et une fois de plus ça se confirme. Ces employeurs ont bénéficié au nom de leur crise, d’un « don de soutien » de 6 milliards sur le dos des contribuables.

Le mouvement syndical international d’orientation de classe appelle tous les syndicats à se mettre aux côtés des travailleurs français pour arrêter tous ensemble les plans anti-ouvriers et anti-populaires des employeurs exploiteurs.

Fédération Syndicale Mondiale

- le 13 Juillet 2012

HUMANITE.fr