La « flamme de Bethléem » a réuni hier les deux confessions au Champ-de-Manoeuvre.

La flamme est arrivée hier après-midi en gare d'Angoulême. (ph. t. K.)

Elle est arrivée dans le TGV Paris-Angoulême de 16 h 12. Portée par deux jeunes scouts, « la lumière de Bethléem », flamme venue de Palestine et dispersée en Europe façon torche olympique, a servi à allumer les bougies de la crèche en plein air du centre Maldeleine-Delbrêl, dans le quartier HLM du Champ-de-Manoeuvre, à Soyaux.

Autour du petit Jésus et de l'évêque Mgr Claude Dagens, les chrétiens n'étaient pas seuls à se presser sous les parapluies. Les représentants de l'association des Musulmans de Soyaux aussi étaient invités à la cérémonie. Le président El Mami Adjimi a pris la parole : « C'est une réunion religieuse, une réunion de lumière. Que cette lumière nous pénètre. »

El Mami Adjimi de poursuivre : « On souhaite de belles fêtes de Noël à tous les habitants de Soyaux. »

« Grand merci d'être là »

« Grand merci d'être là », a répondu Mgr Dagens, avant que la délégation musulmane ne s'éclipse, cas de force majeur oblige : « Le temps presse pour aller faire notre prière. On aimerait bien rester plus longtemps, mais excusez-nous… » Convier les voisins musulmans à la fête de Noël n'est en aucun cas une nouveauté, plutôt une tradition ancrée dans le quartier. Mgr Dagens y tient : « C'est un symbole qu'il faudra perpétuer d'année en année. »

Publié le 17/12/2012 à 06h00 - Par D. B.

SUDOUEST.fr